Le clonage capillaire en 2019 et au-delà

Le clonage capillaire peut paraître comme quelque chose tout droit sorti d’un film de science-fiction, cependant, la recherche sur le clonage capillaire est en cours et plusieurs cliniques capillaires dans le monde sont prévues pour mener des essais cliniques dans le domaine du clonage de cheveux..

Qu’est-ce que le clonage capillaire ??

Clonage cheveuxComme le proposent depuis de nombreuses années les scientifiques capillaires, le clonage capillaire est un procédé qui consiste à récolter des follicules pileux sains, qui sont ensuite traités pour isoler des cellules spécifiques responsables de la création des tiges pileuses. Une fois ces cellules isolées, elles poussent en culture sur une période de 2 à 3 semaines, puis sont micro-injectées dans le cuir chevelu du patient. Les cellules injectées dans le cuir chevelu du patient devraient rajeunir les cheveux clairsemés et créer de nouveaux follicules pileux. Les traitements les plus récents sont le PRP (plasma riche en plaquettes) et la Rigenera Activa – ils utilisent tous les deux des cellules souches de leur propre corps pour stimuler la croissance des cheveux.

Pourquoi le clonage capillaire est-il important ?

cellule souche cheveuxActuellement, la greffe de cheveux est le traitement le plus avancé pour la perte de cheveux et la calvitie, et bien qu’elle soit efficace pour « cacher » la calvitie et restaurer la calvitie, la greffe de cheveux a une sérieuse limitation – elle ne crée pas de nouveaux cheveux. La greffe de cheveux prend les follicules pileux sains existants et les transporte aux endroits sur le cuir chevelu affectés par la perte de cheveux, où ils continuent à pousser normalement.

Contrairement à la greffe de cheveux, qui ne fait que  » cosmétiser  » la calvitie, le clonage capillaire vise à devenir un véritable remède contre la calvitie, en générant de nouveaux follicules pileux dans les zones du cuir chevelu touchées par la chute des cheveux et les calvities.

Une autre raison pour laquelle le clonage des cheveux est important est qu’il peut être utilisé comme traitement préventif chez les personnes ayant des antécédents connus de calvitie. Les follicules capillaires sains prélevés sur des individus ayant des antécédents familiaux de calvitie seraient stockés dans des banques de tissus (cryoconservés) pour une utilisation future, ce qui donne des perspectives prometteuses pour les personnes aux prises avec des problèmes de calvitie précoce.

Quels sont les défis actuels du clonage de cheveux ?

Au-delà des défis législatifs associés au clonage de cheveux (par exemple, aux États-Unis, la loi fédérale empêche tout clonage), il existe divers aspects du clonage de cheveux qui nécessitent encore des recherches et des essais cliniques supplémentaires.

Certaines des étapes nécessaires au clonage des cheveux sont déjà connues et font l’objet de recherches approfondies, mais des recherches sont encore nécessaires pour déterminer quels sont les meilleurs marqueurs pour mesurer l’inductivité du follicule pileux, le meilleur système pour multiplier les cellules en culture et maintenir leur viabilité, et le processus par lequel les cellules introduites dans le cuir chevelu régénèrent les follicules pileux.

Quand le clonage de cheveux deviendra-t-il une réalité ?

Plusieurs essais cliniques ont déjà commencé, et même si le clonage de cheveux n’est pas une réalité lointaine, il faudra quelques années avant que le clonage de cheveux ne devienne un traitement contre la perte de cheveux accessible à toute personne aux prises avec une perte de cheveux.

En 2017, des cliniques capillaires aux États-Unis, au Royaume-Uni et à Singapour ont entamé une collaboration pour développer un concept de clonage capillaire qui permettrait de guérir la calvitie et autres problèmes associés à la chute des cheveux. Les partisans de ce concept croient que le clonage de cheveux sera disponible pour les patients d’ici 2020. Reste à savoir si les cliniques capillaires commenceront ou non à offrir le clonage de cheveux en tant que service en 2020. Une chose est sûre : la chirurgie capillaire est pratiquée dans notre clinique capillaire de Budapest en Hongrie.